PRECEDENT / SUIVANT

RETOUR

Adèle DUPRET

J’ai voyagé de la voix au son et du son à la voix, des rires aux gouttes de pluie, des bourrasques aux ronflements, des éternuements aux claquements, de l’harmonie à la discordance, de l’audible à l’imperceptible.